Mode de scrutin aux élections régionales.

(source : politiquemania)

Depuis 2004, les élections régionales se déroulent au niveau régional avec des sections départementales : les sièges attribués à chaque liste régionale sont répartis entre ces sections départementales au prorata du nombre des voix obtenues dans chaque département.

Un seul tour peut suffire si l’une des listes en présence obtient dès le premier tour la majorité des suffrages exprimés. Dans le cas contraire un second tour est organisé où prennent part les listes ayant dépassé la barre des 10% des suffrages exprimés (celles ayant obtenu plus de 5% des suffrages exprimés peuvent fusionner avec une liste en course au second tour).

A noter qu’une prime majoritaire de 25% est attribuée à la liste ayant obtenu la majorité au premier tour ou à défaut à celle arrivée en tête au second tour.
Quoi qu’il arrive, une liste doit d’obtenir 5% des suffrages exprimés pour pouvoir siéger au sein du conseil régional.
La durée du mandat est fixée à 6 années.

 

Image

Depuis 2004, les élus rhônalpins sont tenus de respecter la parité des sexes, y compris dans la désignation de l’exécutif.

La métropole de Lyon est assimilée à un département. Elle aura 37 élus et le nouveau Rhône 14.